Découvrir Saint-Valérien

Le territoire de la municipalité de Saint-Valérien est diversifié en richesses naturelles et compte plusieurs sites intéressants à découvrir. On y trouve de nombreux lacs et rivières, dont la rivière Rimouski, la rivière Petit-Rimouski, la grande rivière Rimouski, la rivière des Accores, la rivière Lanquedoc, la rivière Noire, la rivière Blanche, la rivière Touladi, le lac à la Truite, le lac Vaseux, le lac Cossette, le lac à la Pelle, le lac Ferry, le lac à Côté, le lac à Foin et le Lac à Vaillancourt. Au total, le territoire abrite 13 rivières et une vingtaine de lacs! Le pont enjambant la rivière des Accores a été construit en 1941. À l’époque, ce pont était couvert mais depuis sa reconstruction en 1974, il ne l’est plus.

Une partie de la réserve Duchénier se situe sur le territoire de Saint-Valérien. Il est d’ailleurs possible d’y accéder en passant par la route centrale du village. La réserve a été créée en 1977 et son statut a été modifié en réserve faunique en 2000. C’est la seule réserve faunique du Québec gérée par son milieu. Effectivement, sa gestion est assurée par une corporation à but non lucratif, le Territoire Populaire Chénier inc., composée de représentants d’associations de chasse et pêche, des conseils municipaux de villages limitrophes et des sociétés d’exploitation des ressources. La superficie totale de la réserve est de 273 km carré.